rootsandshoots
"Tout être vivant compte,
chaque individu a un rôle à jouer,
chacun peut contribuer à changer le cours des choses."
Jane Goodall

Foire aux Questions


C'est le moyen pour chacun d'agir pour le bien de la planète. Cela concerne l'environnement, la communauté animale et humaine. C'est aussi un réseau international d'échanges et d'expériences.
Le travail consiste surtout à intéresser les élèves à faire une action en commun. Et faire passer le message que chaque enfant peut faire quelque chose pour le bien de tous, même à petite échelle. Roots & Shoots et un outil pédagogique, un support de travail donc une aide et non « du travail en plus » bien au contraire.
D'abord de sensibiliser les élèves à l'environnement dans sa globalité. Ensuite de se servir de ce programme comme d'un support pédagogique : par une action commune, de concrétiser une idée. Également de fédérer un groupe classe, porté par un objectif commun. Enfin de pouvoir échanger entre groupes, à l'international.
D'abord trouver un thème. Demander aux élèves quelle cause ils aimeraient défendre. Puis choisir un nom au groupe, et faire enregistrer son groupe auprès de l'Institut Jane Goodall France en versant la cotisation annuelle d'un montant volontairement modique mais qui concrétise un engagement.
A l'ouverture du groupe, l'Institut fournit alors le manuel du coordinateur, un accès à un forum d'échanges sur Internet, la possibilité de mise en relation avec d'autres groupes,...
Faire avec les membres de sa famille, des amis, une action précise par exemple pendant les vacances : nettoyage d'une plage. Prendre des photos et les envoyer à l'Institut, raconter comment ça s'est passé, combien de temps cela a pris.... Cela donnera des idées à d'autres.
Ou contacter une association de quartier par exemple, lui proposer un projet qui pourrait intéresser les membres de l'association. Ainsi le groupe est formé d'office.
Face à des adolescents, leur faire d'abord prendre conscience que chacun peut faire quelque chose tous les jours, sans leur demander pour autant beaucoup d'efforts.
Faire une projection de film sur Jane Goodall, afin de faire connaître la femme et l'oeuvre.
Commencer par des petits gestes quotidiens comme la collection de bouchons, le tri sélectif du papier, des canettes de boissons, de piles. Etudier les bienfaits du recyclage en termes environnemental et économique.
Faire connaître l'Institut Jane Goodall à l'enseignant ! L'inviter à aller sur notre site et à nous contacter. L'inciter à créer un groupe en lui montrant les côtés positifs pour sa classe.
Eco-école est un label qui s'obtient pour un établissement scolaire et implique un nombre important d'acteurs : enseignants, direction de l'école, comité de suivi, élèves, élus locaux, parents d'élèves, représentant du personnel, associations locales ....
Il s'agit donc d'un cadre assez lourd et contraignant.
Le programme Roots & Shoots est en revanche beaucoup plus facile à mettre en œuvre puisqu'une seule action, pour un seul groupe au sein d'une école suffit. Avec Roots & Shoots, chaque petite action est importante et valorisée tout en étant relayée pour inciter d'autres personnes à partager l'action.
Puisque c'est aux seuls enseignants de décider, rien n'interdit évidemment que d'autres classes suivent.
Une différence également c'est que Roots & Shoots ne s'applique pas qu'aux écoles mais plus largement aussi aux associations, familles, centre éducatif ou de loisirs, groupes de jeunes ou d'adultes,...

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question?